Vendredi 19, samedi 20 et dimanche 21 octobre 2018

Festival « Les pierres sauvages » #1 / Architecture et goût

Festival « Les pierres sauvages » #1 / Architecture et goût

Télécharger le programme du festival
Les pierres sauvages #1



#Exposition #Architecture éphémère
#Performance culinaire #Repas partagé
#Conférence #Concert #Cinéma
#Foire d’automne - marché producteurs et artisans
#Atelier enfant #Jeu

À l’occasion des Journées nationale de l’architecture, et du 1er week-end des vacances de la Toussaint, la ville de Nègrepelisse fait le pari de proposer deux manifestations qui se font écho et se complètent : la 1ère édition d’un festival d’architecture atypique porté par son centre d’art, La cuisine, et la 10ème édition de sa Foire d’automne.



Les pierres sauvages #1 mettra sur le feu des questions d’architectures contemporaines pour mieux les cuisiner. Pour cette 1ère édition sur le thème « Architecture et goût », le programme se déploie autour de la cour du château de Nègrepelisse scénographiée par Martine Andrée.
Expositions, architectures éphémères, mais aussi performances culinaires, ateliers, projections et concerts seront tout autant d’activités satellites qui finiront de gommer les frontières entre les disciplines.

Partant du château de Nègrepelisse, forteresse du XIIIe s. réhabilitée par les RCR Arquitectes (Prix Pritzker 2017), le festival s’étirera vers la ville en proposant d’autres lieux d’expositions et d’échanges.

Le dimanche, le festival se mêlera toute la journée à la Foire d’automne. Cet événement traditionnel fête la courge et les beaux produits de saison.


ARCHITECTURES EPHEMERES
-> Pour expérimenter


Lieu : Château - Cour

L’office
De Martine Andrée
-> Pour assister a une conférence ou échanger avec son voisin.

Le duo Martine Andrée déploie une scénographie à usages multiples, au centre de la cour de La cuisine. À la fois espace de discussion, de dégustation, de fête et de rencontre, L’Office offre un cadre convivial et modulable laissant aux visiteurs la possibilité de penser diverses façons d’habiter l’espace.

Martine Andrée, derrière ces deux prénoms féminins des années 50 se cachent deux hommes qui aimaient beaucoup leur maman : Vincent Cavaroc et Christophe Goutes. À la fois scénographes, curateurs, créateurs sonores, DJ, ils aiment par dessus tout créer des situations propices à la rencontre et au vivre ensemble.

Rencontre - La buvette à IDDEES
D’Iris Soleil
Réalisé avec IDDEES Caussade et le fab-Lab de Caylus
-> Pour boire un verre

IDDEES vous propose de venir boire un verre autour d’un mobilier conçu par une jeune designeuse diplômée de l’ESAD de Reims et originaire de Tarn-et-Garonne. Bar convivial né de rencontres, de discussions et d’échanges, il a pour but de valoriser l’humain, la matière et l’importance du faire ensemble.


Lieu : Esplanade devant le château

La Grande Table
D’Alexander Römer
Sur une invitation de Martine Andrée
-> Pour manger ou juste faire une pause
* Présentée samedi 20 et dimanche 21 octobre

En juillet 2016, le designer hollandais Alexander Römer (Constructlab) donne forme à une idée qui veut rassembler tous les publics et fédérer une ville au rythme d’un nouveau festival de paysages. De là est née La Grande Table : 150 mètres de long, en 120 plateaux, joignables consécutivement en ligne droite ou pas, autorisant toutes les occasions festives de jour comme de nuit.

La Grande Table a été produite par Bonlieu Scène nationale dans le cadre de sa manifestation Annecy Paysages.

La Baraque à crêpe
De Parcours d’architecture, avec les élèves du lycée Hôtelier et de Tourisme d’Occitanie, Toulouse.
-> Pour manger ou expérimenter

Au cours d’un « chantier » ouvert à tous, s’élabore une structure constituée de pâte à crêpes. Cuite puis découpée, lacérée, entaillée, colorée, émiettée ou moulée la pâte devient, dans un rituel joyeux, un matériau de construction à part entière. Entre rêve d’architecte et fantasme d’artiste, cette architecture impossible semble issue d’une imagination enfantine. Le public pourra également la déguster !


EXPOSITIONS
-> Pour les yeux

Horaires d’ouverture des expositions
Vendredi 18h – 20h30
Samedi 10h – 20h30
Dimanche 10h – 17h



Lieu : Château - Salle d’exposition

Les artistes passent à tables
Commissariat : Alimentation Générale
Production : mission développement durable du ministère de la Culture et de la Communication
Artistes : Thierry Boutonnier, Alexa Brunet, Martine Camillieri, Olivier Darné, Denis Darzacq, Bernard Demenge, Sylvain Gouraud, Susanne Husky, Stéphanie Lacombe, Robin Lopvet, Lucy et Jorge Orta, Julie Rothhahn, Gregg Segal, Fabien Souche et Tabas.

L’alimentation est un enjeu de civilisation : c’est donc une question culturelle. Comme pour tous les grands sujets de société, les artistes sont aux avant-postes pour partager leur vision et leur interprétation du monde.
Cette exposition présente le travail et la réflexion de 15 artistes contemporains autour de six thématiques : manger, acheter, modifier, cultiver, élever et préserver, passant de la chaîne alimentaire à la chaîne de création.

Exposition itinérante présentée dans le cadre du programme Quand le Plan Climat passe à table, développé par le Pays Midi-Quercy en partenariat avec la CCQVA, la CCQC et la CCQEGA.


Lieu : Château - Salle d’atelier

Bauhaus en replay et en cuisine
Restitution de workshop mené à La cuisine par des étudiants de l’ENSAT et de l’IsdaT, accompagnés par Andrea Urlberger, Béatrice Utrilla (ENSAT) et Nathalie Bruyère, Étienne Cliquet, Ana Samardžija Scrivener (IsdaT).

Et si, pour évoquer le centième anniversaire de la fondation du Bauhaus, on abordait l’héritage de la prestigieuse école par l’escalier de service et la porte de cuisine… ? Une manière de donner à déchiffrer sous forme d’expositions et d’évènements, la grande histoire, celle des arts et de l’architecture, mais aussi celle des rapports sociaux, des rapports de genre, de classes et de leur reproductibilité…


Lieu : Château - Tour des livres

La cité Pâtis’imaginaire
Restitution d’ateliers menés par le CAUE82 avec les écoles de la CCQVA

Son principe repose sur la construction collective d’une maquette de ville imaginaire avec des denrées alimentaires.


Lieu : Esplanade devant le château

Le goût du paysage
Restitution de workshop réalisé à La cuisine par des étudiants de l’ENSAT, accompagnés par Françoise Blanc et Rémi Papillault
Présentée samedi 20 et dimanche 21 octobre

Reprenant un terme cher au chef cuisinier Guy Savoy, le projet collaboratif Le goût du paysage observe les liens qui unissent paysages, architectures et territoires de saveurs dans la vallée de l’Aveyron. Au-delà du travail d’étude du territoire proche de Nègrepelisse, il s’agit ainsi de donner à sentir et à comprendre la complexité du goût du paysage. Ils investissent ici une partie de La Grande Table d’Alexander Römer. L’œuvre se mêlera ainsi aux repas des festivaliers.


Lieu : ancienne pharmacie, place Nationale

Marchérama
Encore Heureux
Production La cuisine en 2013

Le duo d’architectes Encore Heureux porte ici un regard sur les marchés de plein vent de Nègrepelisse et de Caussade. Marchérama propose un panorama sensible visant à nous faire partager une autre vision de cet espace. Cette création se construit ainsi comme une narration qui questionne nos manières d’habiter un territoire en mettant en relief les multiples facettes de cet espace marchand ainsi que le rôle que chacun joue dans sa constitution.


Lieu : moulin – au pied du château

Hand to mouth
De Laurence Mouton, photographe, Charlotte et Flora Clément, cuisinières
Projet réalisé par La Table du Touron et Bazart, à Saint Antonin Noble Val

Hand to mouth est une collection de photographies qui présente des métiers et des savoir-faire des habitants du village de Saint Antonin Noble Val. Ce projet riche en échanges, permet aujourd’hui d’offrir l’image gourmande d’un village qui vit, qui travaille et qui mange…


Avec la participation de : Martine Andrée (Vincent Cavaroc et Christophe Goutes), Bazart, Françoise Blanc, Nathalie Bruyère, Anna Burlet, Catherine Clarisse, le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de Tarn-et-Garonne, Charlotte et Flora Clément, Étienne Cliquet, Le comité des fêtes (DJ Toffee, Chic Type et DJ Rodez), les écoles de la communauté de communes Quercy Vert-Aveyron, les élèves de l’École nationale supérieure d’architecture de Toulouse et de l’Institut supérieur des arts de Toulouse, Encore Heureux, le fab-Lab de Caylus, Film Recherche et Développement Durable, L’association Insertion par le Développement Durable, l’Environnement et l’Économie Solidaire de Caussade, les élèves du lycée Hôtelier et de Tourisme d’Occitanie, Philippe Madec, la médiathèque de Nègrepelisse, Laurence Mouton, Rémi Papillault, Parcours d’architecture, le Pays
Midi-Quercy dans le cadre du programme Quand le Plan Climat passe à table, Stéphanie Sagot, Ana Samardžija Scrivener, Iris Soleil, la Table du Touron, Andrea Urlberger, Béatrice Utrilla, Benji Vicens et de Vitamine D.

Le festival Les pierres sauvages est développé par La cuisine, centre d’art et de design de Nègrepelisse, en collaboration avec les Amis de La cuisine et avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Occitanie.

Partenaires média : CFM radio, Le Patrimoine d’Occitanie, Plan Libre et Point
contemporain.


Horaires d’ouverture des expositions :
Vendredi 18h - 20h30
Samedi : 10h - 20h30
Dimanche : 10h - 17h
+ événements en soirée

//// Gratuit / Tout public
//// Renseignements auprès de La cuisine : 05 63 67 36 16 / info la-cuisine.fr


Télécharger le programme du festival
Les pierres sauvages #1